Bistro Bar Blog

lundi 10 juillet 2017

Nucléaire français : une bonne nouvelle (+ news concernant le Linky)

Voir plus bas pour le Linky.

Stéphane Lhomme (Observatoire du nucléaire, qui a créé aussi le site "refus Linky") nous apprend une bonne nouvelle, la fermeture de 17 réacteurs du parc nucléaire français, mais dans quels délais ? :

Communiqué du 10 juillet 2017


Fermeture annoncée de 17 réacteurs : la transition énergétique pour ne pas avouer le délabrement avancé du parc nucléaire

L'annonce de fermer "jusqu'à 17 réacteur nucléaires" par le ministre Nicolas Hulot est présentée comme la mise en œuvre de l'objectif fixé par la Loi de transition énergétique de 2015, objectif confirmé par le nouveau Président de la République, à savoir 50% d'électricité nucléaire en France contre environ 75% aujourd'hui.

Or, en réalité, les autorités françaises et EDF ne veulent pas avouer que la baisse importante de la part du nucléaire n'est pas un objectif (M. Macron est tout aussi pronucléaire que son prédécesseur M Hollande) mais la conséquence d'une situation inextricable illustrée par deux données :

- le délabrement avancé du parc nucléaire français
- l'état catastrophique des finances d'EDF [Le Linky doit y être pour quelque chose...]

Prolonger la durée de vie des réacteurs nucléaires nécessite de très lourds travaux qui coûtent des sommes gigantesques, de l'ordre de plusieurs centaines de milliards d'euros, bien plus lourdes que celles qu'EDF veut bien admettre.

Dans le même temps, EDF est confrontée à la baisse très importante et structurelle du prix de l'électricité en Europe, du fait d'une diminution continue de la consommation d'électricité depuis 2008 et de l'augmentation massive de la production d'électricité par des sources renouvelables à un tarif de moins en moins cher.

La réalité est donc que le parc nucléaire français n'est plus rentable, qu'EDF est incapable de financer sa rénovation et a fortiori de construire de nouveaux réacteurs comme démontré par les catastrophes industrielles et financières des chantiers EPR de Finlande (Areva) et Flamanville (EDF).

Cette situation illustre d'ailleurs le caractère totalement absurde du projet ruineux de construire deux EPR en Grande-Bretagne, l'Observatoire du nucléaire continue d'ailleurs de prévoir que ces réacteurs ne seront pas mis en chantier ou, au "mieux", pas terminés.

La France doit même se préparer à la fermeture de réacteurs bien plus nombreux que le chiffre de 17 mis sur la table dans un premier temps : la majorité des 58 réacteurs français sont dans un état déplorable et sont susceptibles de devoir être fermés dans les années à venir.

Il ne faut cependant pas oublier que, suite à la catastrophe de Fukushima, le Japon a fermé ses 54 réacteurs et a fonctionné plusieurs années avec 0% d'électricité nucléaire et avec une part très réduite depuis : si 130 millions de japonais peuvent se passer du nucléaire, il est évident que 65 millions de français peuvent aussi le faire…

* * * * * * * * * * * *

Info concernant le Linky (qui s'adresse à ceux qui n'ont pas encore le compteur maléfique) : un lecteur m'a envoyé un message concernant l'envoi  d'un courrier envoyé par EDF pour ses "nouvelles conditions générales de vente". 

Voici le courrier que vous êtes susceptibles de recevoir :


Il faut surtout cliquer sur "refuser" car je pense que c'est une ruse d'EDF. Combien vont éplucher ce livret de 20 pages ? Or, il est tout à fait possible que si vous acceptez ou ne répondez pas ("qui ne dit mot, consent"), vous vous retrouverez piégés concernant la pose du compteur Linky.

Le message se poursuit ainsi :

"Sous le couvert d’une protection de la planète et au travers d’une économie de papier, EDF tente de nous imposer ses nouvelles conditions générales qui lui permettront demain de nous imposer le LINKY.


Car les récentes mises en lignes des délits et des fraudes actuelles commises par ENEDIS et largement relayés grâce à vous que ce soit sur les sites web sur les réseaux sociaux 


http://ace.hendaye.over-blog.fr/2017/06/les-dix-infractions-d-enedis.html

ou bien 

https://www.change.org/p/lettre-ouverte-a-enedis-rappel-%C3%A0-la-loi/u/20764312

freinent de façon importante les implantations prévues.

Pourquoi ?

Dans la violation des points de droit que nous dénonçons, une grande majorité reposent sur l’aspect contractuel.

Sur plus de 85% des contrats actuellement en cours, ENEDIS ne peut en effet installer son nouveau compteur sans être en conformité avec la loi.

Les contrats antérieurs à 2010, ne prévoient en effet, ni la captation des données personnelles, ni les fréquences additionnelles nécessaires aux compteurs LINKY pour pouvoir fonctionner.

Or les lettres que nous envoyons en recommandé AR stipulent qu’à défaut de la présence de ces points dans les conditions générales, nous sommes en droit de refuser l’installation de plein droit, dans la mesure où le compteur proposé n’est pas en conformité avec la chose signée.

ENEDIS envoie   ces courriers ou ces mails à tous les français et dans certains cas bien avant les installations prévues, ainsi  les français tombent dans un piège dont il leur sera plus difficile de se débarrasser une fois ces nouvelles conditions acceptées."


Faites circuler cette info au plus grand nombre.

Rappel : 388 communes de France s'opposent au Linky...

Ne vous laissez pas intimider par les mensonges et menaces d'Enedis. Non, vous n'allez pas payer le compteur, ni une amende, ni une somme mensuelle, ni avoir l'électricité coupée, etc..

http://refus.linky.gazpar.free.fr/

* * * * * * * * * * * *

Dernière minute, je viens de recevoir un appel à l'aide de Stéphane pour une toute petite commune de 40 habitants dont le maire s'est opposé au compteur Linky :

Madame, Monsieur,
et en particulier les Toulousain-e-s et régionaux,


C'est en toute urgence que nous lançons un appel à mobilisation pour soutenir la commune de LOUBAUT (Ariège) dont le maire, Ramón Bordallo, a signé le 17 mars dernier un arrêté anti-Linky élaboré par le cabinet Artemisia.

De nombreuses autres communes ont adopté la nouvelle délibération et/ou les arrêtés proposés (cf https://www.artemisia-lawyers.com/fran%C3%A7ais/publications-et-interventions/compteurs-linky ) et sont l'objet de recours devant les tribunaux administratifs (et nous espérons bien sortir victorieux de ces procédures).

Mais, fidèles à leurs méthodes marquées par le cynisme et le mépris, Enedis et les autorités françaises ont attaqué en référé (c'est à dire en procédure d'urgence) le commune de Loubaut... de 40 habitants ! Attaquer ainsi une toute petite commune est la certitude qu'elle ne possède pas de service juridique et surtout pas d'argent pour se défendre.


Face à cette lâche attaque, je me permets donc de vous demander aujourd'hui : 


- pour les gens les plus proches (Toulouse et région), se rendre à 10h au Tribunal administratif (68 rue Raymond IV, Toulouse), salle 2, le jeudi 13 juillet, pour soutenir Ramon et ses habitants, et plus généralement le refus des compteurs Linky.

- pour ceux qui le peuvent et le veulent bien, contribuer à la souscription déjà lancée pour les procédures en cours afin de couvrir les frais de LOUBAUT (le cabinet d'avocat demande des honoraires très réduits, mais qui restent hors d'atteinte pour une si petite commune, et il faut y ajouter les frais de déplacement) et par la suite, s'il y a du reste, d'autres petites communes :

Si vous voulez bien participer à cette initiative, je vous remercie par avance :

- soit d'adresser un chèque à l'ordre de Récidives à : Association Récidives, 12 rue des Pommiers, 33490 Saint-Macaire

- soit de faire un virement auprès de votre banque en direction du compte de Récidives en utilisant le RIB ci-joint.

Note : cette seconde possibilité est, de loin, celle qui me demande le moins de travail. Dans tous les cas, merci de m'envoyer un e-mail ou de le rappeler dans votre courrier afin que je puisse remercier puis tenir tous les participants au courant de l'utilisation de l'argent récolté. Notez bien qu'il ne s'agit pas d'adhérer à cette association, le but n'est pas de "gagner des adhérents" mais bien de rassembler l'argent nécessaire.

Stéphane Lhomme
Conseiller municipal de Saint-Macaire (33490)
Animateur du site : http://refus.linky.gazpar.free.fr


RIB de Récidives 



7 commentaires:

  1. Ça c'est génial - merci de ces infos... très appréciables
    Elles permettent à ceux moins "endormis" de rester éveillés intelligemment.
    Je constate, { je ne juge pas ;) } que de plus en plus de cerveaux (ceux qui en ont un) se ramollissent, bien que la canicule ne soit pas toute l'année ;) ;)
    Regretsss de voir aussi que plus personne ne réagit par des comm., ni au travail/temps fait par le blogeur , ni aux articles passés... Indifférence totale et ahurissante !
    C'est à se demander si ça vaut encore le coup de les tenir informés , veulent ils l'être encore, ou comme cela semble, restés de plus en plus manipulés en confort BISOUNOURS !
    Perso avec mon blog , j'essaie encore... ça fait partie de l'altruisme en partage
    Merci donc à toi Hélios - Donne news ♥

    RépondreSupprimer
  2. Bigre de Punaise de Bigre !
    Le truc vient de m'arriver... bonne idée que j'ai eu de lire tout de suite et pas comme des fois le lendemain !
    Merci Hélios !
    D'autant qu'il m'a été dit, à mon refuser "nous avons pris en compte ...." et qu'immédiatement après est arrivée une gigantesque pub... où il fallait cliquer sur certaines jolies images permettant donc une aide formidable pour passer par EDF , pour mieux NOUS GÉRER NOS ABONNEMENTS - Refus d'un côté, clic de l'autre et C dans leur poche... GAFFE !

    RépondreSupprimer
  3. idem : reçu ce mail hier. Et cliqué sur "refus" avant d'avoir lu cet article... j'ai immédiatement pensé "linky" caché dans les conditions "en ligne"... moins aisé à lire sur écran que sur un document imprimé.

    RépondreSupprimer
  4. Stéphane envoie plein d'informations par newsletter tant sur le Linky que le nucléaire (Observatoire du Nucléaire, son autre site). Pour recevoir toutes les mises à jour, écrivez-lui, vous ferez partie de son réseau.
    stephane.lhomme@wanadoo.fr

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour ces infos !!!

    Par contre, vous dites: "Les contrats antérieurs à 2010, ne prévoient en effet, ni la captation des données personnelles, ni les fréquences additionnelles nécessaires aux compteurs LINKY pour pouvoir fonctionner"

    Malheureusement J'ai un contrat récent, de 2015, est ce que je peux cependant refuser le Linky legalement?

    Merci pour votre réponse.

    Bien cordialement

    Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie. En dehors de cet aspect contractuel, il y a bien d'autres raisons de refuser le Linky, par exemple sur le plan de la santé. Pour toute question, on peut écrire à Stéphane qui se fait un plaisir de répondre dans la journée. Son adresse email est donnée sur son site dont lien dans l'article.

      Supprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.